ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Sciences et Technologies pour le Handicap

1960-2081
Publication abandonnée
 

 ARTICLE VOL 3/2 - 2009  - pp.129-145  - doi:10.3166/sth.3.129-145
TITRE
Outils diagnostiques électrophysiologiques en pré-appareillage. Vers un diagnostic plus fin des surdités neurosensorielles

RÉSUMÉ
Les surdités neurosensorielles entraînent des distorsions perceptives plus ou moins importantes qui rendent difficile, parmi le grand nombre de combinaisons de réglages d’une audioprothèse, le choix de la combinaison la plus adéquate. En raison de la grande diversité des physiopathologies sous-jacentes, à perte auditive tonale égale, on s’attend à observer des performances dégradées de manière variable, et l’un des défis de l’audiologie est de mieux identifier les profils de dégradation, si possible au moyen de tests objectifs simples et rapides, en complément des explorations psychophysiques plus longues. L’audiologiste dispose des potentiels évoqués auditifs, des otoémissions acoustiques et de l’électrocochléographie dont certains aspects sont spécifiques d’un type de cellule sensorielle. Cet article décrit plusieurs façons nouvelles d’utiliser ces tests qui mettent en évidence des anomalies caractéristiques de certains dysfonctionnements et permettent ainsi d’affiner le diagnostic de surdité.

ABSTRACT
Sensorineural deafness is accompanied by a number of distortions in the perception of sound that make it difficult to choose the appropriate setting among the large number of possible combinations provided by a hearing aid. Because of the large diversity of underlying physiopathological frameworks, patients with the same elevation in pure-tone auditory thresholds may exhibit diversely impaired performance. Consequently, one of the challenges of audiology is to better identify patterns of impairment, if possible with simple and fast objective tests in addition to lengthier psychophysical evaluation. The audiologist can use auditory evoked potentials, otoacoustic emissions and electrocochleography, some aspects of which are specific of one type of sensory cells. This paper describes several new protocols based on these tests that bring forward characteristic profiles of impairment and enable the diagnosis of sensorineural deafness to be refined.

AUTEUR(S)
Paul AVAN, Fabrice GIRAUDET, Laurent GILAIN, j. CHAZAL, b. BÜKI, Thierry MOM

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (416 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier